Rouge...

Publié le 11 Juin 2013

Je laisse les ombres prendre forme et s'accélerer...
Je m'absente en vapeur
Je pensais " Je me souviendrai de ça."
La pluie s'écoule sur ta joue
se multiplie dans tes yeux...

Je regarde ce vieil homme qui écrit ces mots qu'il ne comprend pas...
Je ne suis rien,à peine une silhouette ...
Je suis celui qui regrette les hommes volants...
Je ne suis rien,à peine une esquive
Juste une envie de fragments,de perles de poussière

Les étoiles continueront à te soutenir
Le soleil à saigner doucement
Le sable à échapper à nos doigts

Je pensais " d'oubli en oubli,
je t'approche"
Flamme,Flamme
Cette main qui brouille l'horizon

Je ne suis rien,à peine ce vide qui t'emplit
Assieds toi et regardons ta chair qui brule
Regarde ce père qui bascule
Je ne suis rien,à peine plus que cette vague qui s'efface
Je ne suis que couleurs mélées,
je ne suis rien,à peine un visage froid

Je pensais "courons,courons
car il n'y a que cela"
Je ne suis rien,à peine une dérive transparente
Je ne suis que des mouvements,des respirations,

Souvenir de rires cristallins,
Je pensais "Tu es là...
Tu regardes cette pierre sans comprendre..."
Brisure qui s'estompe...
Je me souviens de ce vieil homme qui me parlait d'un père absent
en me tenant les mains...

Pas à pas,
Je ne suis rien,à peine ces empreintes qui s'enlisent
Je ne suis rien à peine une lenteur essoufflée
Je pensais "Ce soupir,ce n'est que toi...
Ce n'est que toi..."
Rythme d'une chute qui s'égare

Je ne suis rien,à peine ce silence
je ne suis rien,un murmure
qui flotte ....

Je pensais "tu t'avances vers moi...
mais je ne te vois pas"
Maison mouvante et perdue
Porte fermée...
Je ne suis rien, à peine ces moments qui n'arriveront pas
Je ne suis que brise
Je ne suis que papier que tu chasses d'un regard

Je pensais "Tu ne sais pas...
l'enfant qui nage dans ce lac"
Mots qui ne veulent pas rester
qui ne veulent pas dire

Je ne suis rien,à peine un je ne sais pas
Je ne suis que il est temps
Traces d'autres disparus sur des instantanés en noir et blanc
Je ne suis qu'un départ
un écho claquant la pluie

Je pensais 'Tu n'es rien à peine cette fuite...
Tu n'es rien..."

Rédigé par Greg Bod

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article