X....

Publié le 11 Juin 2013

Inconnus,nous sommes comme inconnus à nous mêmes
X fois rien au carré
dans la maison déserte
derrière la porte,pas de rires,
pas d'éclat de voix,
pas de chaise renversée...

dans la maison déserte,
dans ce lit froid,les ombres d'instants qui ne sont plus
dans ce lit froid,la brise des draps qui s'égarait
X fois rien au carré

dans la maison déserte,
plus de soupirs,plus cet enfant qui nous attend...
plus de reflet dans le miroir...

Dans la maison déserte,
je marche dans l'obscurité,
les murs me caressent,m'enveloppent,
les escaliers s'enroulent autour de mes jambes
dans une spirale d'envie...
Je sens battre les horloges flottantes au creux de la pierre,
La clarté qui s'estompe...


Inconnus,nous sommes comme inconnus à nous-mêmes,
X fois rien au carré
dans la maison déserte
Cette table vide et ces corps sans visage
qui ricanent en mangeant ta chair...

Dans le placard, que des cris et des silences,
dans la maison déserte,
des errances qui s'oublient

Dans la maison déserte,
Je sens le lierre qui m'enserre,
Dans la maison déserte,
Je regarde par la fenêtre
la pluie qui tombe sur la nuit

X fois rien au carré...
rien au pied du sapin,
pas de trace de traineau dans le ciel...

Dans la maison déserte,
il n'y a que moi,moi et ces murs

Comme des bruits qui résonnent
La porte s'ouvre et je ne suis déja plus là, face à d'autres murs

Rédigé par Greg Bod

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article